Bruno Campanati

Améliorer son instrument

Observation , mesures : la mécanique du son.

Que le violon, l’alto ou le violoncelle soit ancien ou neuf, un montage soigné et les réglages nous permettront d’entendre le son propre de l’instrument et d’évaluer son potentiel.

En érable maillé, le chevalet doit être parfaitement adapté à la table. Ni trop fin ni trop épais il a un poids idéal. De par ces ouvertures il influe sur la vibration…

L’angle formé par les cordes passant sur le chevalet défini la pression exercé sur la table. Il est dépendant du renversement (inclinaison du manche) et de la hauteur des voutes.

Les cordes

Les nombreuses  marques de cordes, mélanges de hautes technologies, de métaux rares ou de matières naturelles, permettent de jouer sur les couleurs  tonales…
Le cordier et le réglage de son attache en kevlar  libèrerent des harmoniques…

Aussi

Des chevilles bien ajustées rendent l’accordage facile avec un seul tendeur sur la corde de mi (pour le violon).

La hauteur et la courbe du chevalet, Le passage des cordes sur le sillet, la rondeur et le cambrure de la touche ainsi que l’épaisseur du manche, permettent  la facilité du jeu.  

Harmoniser

Sur ce violoncelle d’importation nous avons  harmoniser les épaisseurs de la table et du fond et refait le barrage pour un résultat très satisfaisant.
Possibilité de voir et d’entendre cet instrument à la cité de la musique de Roman-sur-Isere.

Partage